Hello

Je viens de recevoir mon dernier gros achat sur eBay à un vendeur allemand : un Rolleiflex 2,8 F qui, au vu du numéro de série, date du début des '60s. Il a son bouchon métal noir et argent articulé. Il est accompagné d'un prisme dans son étui et surtout de la caisse métal tropicalisée qui semble énorme, avec sa sangle mais sans les cartouches dessicantes, accessoire rare s'il en est. Le prisme et la caisse sont en état irréprochable, et comme je pense ne pas utiliser le prisme, sa revente abaissera d'autant le prix que le tout m'aura coûté, car le Rolleiflex, d'apparence assez correcte, requiert un petit passage chez Gérard Métrot :

- déclencheur qui revient lentement en place, avec des traces de vieille graisse bien figée et obturateur complètement gommé ;

- capot du corps avant pas parfaitement parallèle au boîtier, il faut vérifier le parallélisme des objectifs et leur perpendicularité par rapport au film ;

- la cellule semble très optimiste comparée à celle de mon 6008 quasi infaillible. Ce dernier point n'est pas non plus indispensable, j'ai mon excellent posemètre Minolta IV ;

- capuchon du viseur un peu déformé avec un "épicentre" de l'enfoncement situé au coin bas-gauche de la plaque rabattable pour la visée sportive quand on regarde face à l'appareil. Étonnament la peinture est impeccable, c'est vraiment sur le cuir que ça a du cogner. En tout cas c'est la marque d'une chute sur la tête, peut-être insignifiante pour l'état du reste de l'appareil, la déformation du capuchon peut-être considérée comme un amortisseur de l'impact. Enfin on verra ce qu'en dira le "docteur" Métrot ;

- je trouve le dépoli bizarre, très différent de ceux de mes Baby de même époque ou de mon 6008 ; lorsque le point n'est pas fait, il donne l'impression d'avoir mis les lunettes de quelqu'un d'autre avec une correction de myopie trop forte ! Ce dépoli est un quadrillé à fresnel avec une déformation optique au centre due à mon avis au moulage du plastique. Je me demande si c'est un verre original et si je ne vais pas en profiter pour le changer par un récent.

Côté positif tout de même : les objectifs sont optiquement très propres, l'état général de l'objet plutôt correct, le dos ne semble pas avoir subi la moindre déformation, c'est tout juste si le cuir est égratigné en dessous à cause de la fixation de la caisse étanche.

Enfin je vais voir ça dès ce matin chez Photo Suffren et tout devrait rentrer dans l'ordre. Je pense aussi lui chercher un paresoleil, une sangle et un étui en cuir plus léger que la grosse boîte.

En tout cas je suis ravi d'avoir enfin un petit frère à mon 6008 à trimballer plus facilement