Félicitations ! Et quand il est correctement écrit et argumenté, le propos peut avoir une réelle portée. Je salue également ce magazine qui a accepté de publier un texte contredisant ses propres écrits, c'est une attitude ouverte d'esprit, au dialogue et donc à la contradiction, bref au débat le plus sain. D'autres magazines n'auraient pas forcément cette élégance.

En passant, question anglicisme, n'était-ce pas plutôt une bouse de taureau ?