Je le connais et c'est vrai que ça fait partie de mes préférés, j'ai failli en prendre à Ribeauvillé, mais j'étais trop limité en bagages et le week-end était trop court. Par contre je n'avais jamais entendu parler du muscat alsacien. En fait tous ceux que j'ai goûtés après ce dîner à la Maison Rouge ne m'ont pas autant charmés, c'est pour ça que j'aimerais bien savoir d'où il vient...

La prochaîne fois que je veux faire une tournée des caves en Alsace, je te fais signe...