Marc, de ces temps-ci je n'ai pas trop le loisir de tester des films lent, avec le peu de lumière qu'il y a à Montréal! C'est plutôt frustrant, parce qu'un film qui donne beaucoup de contraste comme le ortho serait justement idéal pour la lumière terne de la fin de l'automne. J'ai pas non plus toujours envie de me promener avec un trépied, alors pour le moment je me limite au tri-x.