Bon, la question est un peu exagérée, mais je voudrais avoir votre avis sur les faits suivants:

On présente souvent la France comme étant le berceau de la photographie: Niépce, Daguerre, les frères Lumière pour la technique, puis Nadar, Atget, Cartier-Bresson et tant d'autres pour l'art.

L'Angleterre a droit également à ses galons avec Talbot et Herschel, mais ce sont les Américains qui au 20e siècle ont pris les devants de la production (Kodak), des écoles (Yale, Bard) des musées (MoMA et Szarkowski), du marché (les galleries de Chelsea) et de l'espace mental des amateurs (le système de Zone de Adams, les daybooks de Weston, etc).

Au Québec on est un peu pris en sandwich dans toutes sortes de domaines entre les Français, les Anglais, les Américains, et parfois les Canadiens. Quand je me promène sur les forums de photo, je me rend compte que les repères communs sont américains. Toutes les revues de photo en anglais disponibles à Montréal viennent surtout des USA et parfois de l'Angleterre.

Pourtant, quand j'ouvre un magazine de photo qui vient de France, j'ai l'impression de tomber dans un autre monde, comme s'il y avait une culture photographique parallèle qui reçoit peu d'échos autant du côté populaire (forums, revues techniques) que spécialisé (musées, magazines d'art). C'est comme si les américains s'étaient limités à Cartier-Bresson et Doisneau comme exemplaires de la photo en France.

Alors, en tant que francophones de différentes régions du monde (Amérique, Europe, ailleurs), vivez-vous dans un monde de photo français ou américain?