Si c'est un problème de lame Romary, la coupe du contre-collé n'est pas nette. Il faut effectivement changer de lames très fréquemment. Comme elles sont assez chères, je les utilisent d'abord dans le cutter biseauté, et ensuite je les finies dans le cutter à 90deg parce que la partie de la lame utilisée est plus haute par rapport au biseau 45deg.

Il faut avoir une bonne assise and appuyer franchement et de manière régulière.

Je n'ai aucun problème de coupe. Ceci dis, je n'utilise pas la règle, j'utilise le simplex 750. Les outils plus sophistiqués comme le simplex permettent de travailler avec de plus grands contre-collés. Les coupes et mesures se font très simplement et directement sur le logan parce qu'il y a deux règles perpendiculaires. Le long de la règle verticale qui sert à la coupe, on règle les marges. Il n'est pas nécessaire de tracer les quatres lignes du cadre de découpage. Donc la coupe est plus précise et bien plus rapide.
Le simplex a des petites cales que l'on glisse le long des règles pour répéter une même couple pour plusieurs contrecollés. C'est pratique pour les éditions.

Je pense que la différence réelle pour les produits dans le haut de gamme, ce sont les dimensions des règles.
Pour bien choisir son logan, je pense qu'il faut bien réfléchir à la taille maximale de contrecollés que vous avez l'intention de couper, et cela doit déterminer votre choix d'outil.

Pour m'aider à la coupe, notamment pour les contrecollés doubles, j'ai formulé un tableur excel qui me calcule les marges en fonctions du poids que je donne à la marge du bas.

A plus,

Delphine