Un petit complément en forme de question : je me rends compte que, quand je pense "photo", j'ai tendance à penser en Anglais.

Suis-je le seul ? Dans mon cas, je pense que le diagnostic est simple : fréquentation de APUG + lecture de livres photo en Anglais (bicôze APUG sans doute !).